Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 18

Arabie saoudite : 34 ans de prison pour avoir défendu le droit des femmes

18 août 2022 Brève Monde

Un tribunal saoudien a condamné une étudiante à 34 ans de prison pour avoir « fourni de l’aide », via ses tweets, à des opposants politiques qui cherchent à « troubler l’ordre public ». En fait, Salma Al-Chehab, doctorante en médecine dentaire à l’université de Leeds, en Angleterre, publiait régulièrement des messages en faveur des droits des femmes dans le royaume wahhabite. Elle avait été arrêtée en janvier 2021 alors qu’elle était en vacances en Arabie saoudite. En juin 2022, un tribunal l’avait condamnée en première instance à six ans de prison, dont trois avec sursis, une peine considérablement alourdie il y a quelques jours. On va voir maintenant si Emmanuel Macron, qui se présente en grand défenseur des droits humains, va intervenir auprès de son copain, le prince héritier tueur Mohammed ben Salmane, pour faire libérer l’étudiante féministe.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article