Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > mai > 29

Après l’attentat de Manchester, Macron dans les pas de Hollande

29 mai 2017 Brève Politique

À peine l’attentat de Manchester connu, Macron a affirmé qu’il fallait renforcer la coordination des polices européennes… alors même que l’auteur était un Britannique connu de la police anglaise. Mais il a surtout saisi cet attentat pour annoncer une prolongation de l’état d’urgence jusqu’en novembre et une nouvelle loi sécuritaire d’ici là. C’est pourtant ce même Macron qui, candidat, écrivait que « la prorogation sans fin pose plus de questions qu’elle ne résout de problèmes ».

Cet attentat tombe à point pour renforcer l’appareil de répression contre les mobilisations qui s’imposent face aux attaques annoncées sur le Code du travail, la Sécurité sociale et les services publics…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article