Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 1er

Anne Hidalgo a la mémoire courte

1er novembre 2021 Brève Politique

Coup de colère d’Anne Hidalgo, la candidate socialiste à la présidentielle, contre Zemmour dans l’émission «  Le Grand Jury  » de LCI/RTL/Le Figaro. Après avoir expliqué qu’il était hors de question pour elle de débattre avec le polémiste d’extrême droite, elle a lancé un vibrant « mais réveillez-vous  !  » à la population en soulignant qu’il y a quelques années «  si des propos comme ceux de Zemmour avaient été prononcés sur une antenne, il y aurait eu des manifestations » et de regretter que «  personne ne va dans la rue pour manifester  ». D’abord il faut lui faire remarquer que partout où Zemmour se déplace il y a des manifestations de protestation dans lesquelles le PS ne joue qu’un rôle modeste, voire pas de rôle du tout. Ensuite que la taille réduite de ces manifestations traduit bien une certaine démobilisation, voire démoralisation, de certains militants de gauche, démoralisation qui doit beaucoup à cinq ans de présidence de François Hollande et à la politique de ses divers gouvernements. Bref, à sa manière, la gauche gouvernementale, à l’Élysée et à Matignon, a fait le lit de l’extrême droite en général et de Zemmour en particulier. Et Hidalgo poursuit dans la même voie.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article