Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > octobre > 12

Aix-Marseille : quinze jours de grève des éboueurs contre la métropole… et le syndicat majoritaire

12 octobre 2021 Brève Entreprises

Alors que les attaques sur le temps de travail des agents territoriaux se multiplient partout en France, la métropole d’Aix-Marseille n’est pas en reste. Sous prétexte d’harmoniser les accords à Marseille, Aix, Istres ou Martigues, elle a sorti une attaque en règle contre les conditions de travail de tous les éboueurs : jusqu’à deux heures de travail supplémentaire par jour, perte de 7 à 28 jours de repos selon les villes, et remise en cause de la rémunération des dimanches et jours fériés, entraînant pour certains des pertes de salaires allant jusqu’à 500 euros par mois !

Augmenter le temps de travail à la benne pour des travailleurs qui ont déjà 17 ans d’espérance de vie en bonne santé de moins que la moyenne de la population… la réaction ne s’est pas fait attendre : le lendemain, 3 600 éboueurs, 100 % des effectifs, laissaient leurs camions au garage.

À Marseille, l’accord signé le 1er octobre entre FO (syndicat majoritaire dont les responsables occupent tous les postes d’encadrement) et la direction n’a pas empêché la grève de se poursuivre pendant encore une semaine, à tel point que la préfecture a dû réquisitionner des grévistes. S’ils ont aujourd’hui suspendu le mouvement, les éboueurs n’ont peut-être pas dit leur dernier mot.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article