Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > août > 27

Air France : pour imposer des sacrifices au personnel, un PDG plein aux as !

27 août 2018 Brève Entreprises

Alors qu’une augmentation générale des salaires de 6 % était revendiquée, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France, avait été désavoué à l’occasion du référendum qu’il avait organisé dans l’entreprise en mai dernier, et il avait démissionné.

Il y aura bien une augmentation importante de rémunération. Mais pas de la rémunération des salariés, ni même de celle des pilotes. Ben Smith, le nouveau PDG recruté, pourra toucher 4,25 millions d’euros par an, ce qui représente presque quatre fois ce qu’a perçu son prédécesseur en 2017. Le fixe annuel du nouveau PDG est de 900 000 euros, la part variable pourra atteindre 1,35 million d’euros, et en plus, un complément de rémunération lié à la réalisation des objectifs se fera en actions.

Que demandent les actionnaires à ce PDG grassement payé ? De mouiller sa chemise pour expliquer aux employés de la compagnie qu’ils doivent renoncer à une augmentation de leurs salaires bloqués depuis plusieurs années !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article