Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > septembre > 3

Agroalimentaire : l’arithmétique au service de l’embrouille

3 septembre 2022 Brève Économie

Diminuer, discrètement, le poids ou le volume pour que l’augmentation du prix des produits ne se voie pas trop, c’est comme au bonneteau : à tous les coups on gagne. Sauf que cette fois, certains, et pas des moindres, se sont fait prendre la main dans le sac par l’association Foodwatch France : Nestlé, Lindt et Danone. Mention spéciale pour l’eau minérale La Salvetat (propriété de Danone) qui fait passer sa bouteille de 1,25 à 1,15 litre tout en l’augmentant de 5 %. Devant le scandale, la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises et du Commerce, Olivia Grégoire a tweeté : « On ne joue pas avec le portefeuille des Français. » Mais ni les magouilles des multinationales de l’agroalimentaire, ni la comédie des fausses indignations ministérielles ne peuvent nous faire oublier le racket qu’ils organisent conjointement par l’inflation pour faire baisser les revenus des travailleurs.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article