Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 2

Afghanistan : la mort d’Ayman al Zawahiri, effet d’annonce et réalité

2 août 2022 Brève Monde

La Maison Blanche a annoncé triomphalement qu’une attaque de drones avait visé une maison de Kaboul dans laquelle résidait le chef d’Al-Qaïda, l’égyptien Ayman al Zawahiri, qui a été tué par les frappes. Joe Biden s’est réjoui de ce décès tout comme le gouvernement d’Arabie Saoudite. Mais pas plus que l’exécution d’Oussama Ben Laden, en 2011, celle d’al Zawahiri aujourd’hui ne fera disparaitre Al-Qaïda qui se nourrit des injustices et des brimades auxquelles ont été soumis pendant des siècles les peuples du Moyen Orient. Une situation qui est loin d’avoir disparu aujourd’hui et qui alimente des sentiments de haine et de frustration contre les Occidentaux dont des mouvements comme Al-Qaïda font leur beurre. Et la disparition d’al Zawahari ne changera pas la donne.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article