Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > février > 27

Accueil des réfugiés : l’exemple de la Grèce

27 février 2017 Brève Monde

« Vous resterez ici chez nous, jusqu’à ce que s’achève le cauchemar de la guerre » : ces mots de bienvenue sont ceux du président grec Prokopis Pavlopoulos s’adressant aux réfugiés d’un centre d’accueil de Chaïdari, une banlieue d’Athènes.

C’est que les pays riches d’Europe ne laissent pas grand choix à la Grèce : qu’elle garde les migrants qui atterrissent chez elle : c’est à ce pays, ruiné par sept ans d’une austérité draconienne imposée par l’Europe des banquiers (FMI, BCE) d’héberger des dizaines de milliers de réfugiés que la riche Europe du nord refuse égoïstement d’accueillir. L’Europe solidaire ? Plutôt une calculette à la place du cœur.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article