Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 8

À table ! Macron doublé par Fillon

8 février 2022 Brève Monde

Alors qu’Emmanuel Macron, pas encore candidat, s’échine à doubler le vieux Biden et à jouer le grand stratège mondial en allant voir Vladimir Poutine à Moscou, l’ancien candidat à la présidentielle de 2017, François Fillon, trace calmement son sillon en Russie : en juillet dernier il entrait au conseil d’administration du groupe privé russe Zaroubejneft, spécialisé dans le développement des gisements d’hydrocarbures, et jeudi 23 décembre, pour son petit noël, il se faisait offrir le poste d’administrateur indépendant du géant de la pétrochimie Sibur. Sibur est entre les mains de l’un des hommes les plus riches du pays, Leonid Mikhelson, épaulé d’un proche de Poutine, Gennady Timchenko, et d’un gendre du président russe.

« Fillon, il est en face de moi, que des histoires, plus on fouille plus on sent la corruption, plus on sent la triche, et à côté de ça, c’est des bonhommes qui nous expliquent qu’il faut la rigueur, qu’il faut l’austérité… », disait Philippe Poutou en plein milieu du débat général télévisé de la présidentielle 2017.

En 2017, le candidat filou a loupé son coup. Il s’est fait faucher ses électeurs et sa place à l’Élysée par l’ex-banquier Macron. Mais il est passé de la distribution d’emplois fictifs à la récupération d’emplois bien plus rémunérateurs… en attendant patiemment, pour mai 2022, la conclusion du procès en appel qu’il a engagé pour faire annuler ses cinq ans de prison, dont deux fermes, que lui avait valus ses affaires frauduleuses.

À côté d’un Fillon qui en croque à Moscou, Macron face à Poutine, chacun aux deux bouts d’une table vide, faisait un peu petit.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article