Convergences révolutionnaires

Site de la fraction L’Étincelle

Accueil > Convergences Révolutionnaires > Numéro 117, janvier-février 2018 > Hôpitaux > Dans les hôpitaux, quelques brèves récentes extraites de différents bulletins l’Étincelle/NPA

URL : https://www.convergencesrevolutionnaires.org/Dans-les-hopitaux-quelques-breves-recentes-extraites-de-differents-bulletins-l

Dans les hôpitaux, quelques brèves récentes extraites de différents bulletins l’Étincelle/NPA

jeudi 8 février 2018

Hospices civils de Lyon

Urgences débordées, soignants excédés

À Lyon Sud, les collègues des urgences en ont gros sur la patate. Un manque de personnel criant qui entraîne des files d’attente pendant des heures dès que les maladies hivernales pointent le bout du nez, des locaux calibrés pour accueillir 10 000 patients par an quand il en passe 33 000, un matériel vétuste ou défectueux… Le 11 janvier dernier, ils avaient exprimé leur colère dans une lettre ouverte à leur direction. Face à l’immobilisme de celle-ci, ils ont passé la seconde : 90 % de grévistes déclarés ce lundi ! Prochaine étape jeudi 25 avec les autres hôpitaux. Voilà qui redonne la frite !


CHRU de Besançon

Attention : danger  !

En hématologie SI (AO +2), depuis des mois, il n’y a plus que deux ASH sur quatre. Les deux camarades qui sont parties à l’école d’AS n’ont pas été remplacées, et nous, nous sommes épuisées et ne pouvons plus faire notre travail correctement. (…) Si la DRH continue comme cela, ce n’est plus deux ASH qu’elle devra remplacer, mais… quatre !


Hôpital Bicêtre (Val-de-Marne)

Non à l’hôpital entreprise

Dans les services, c’est l’occasion des vœux en ce début d’année et des galettes des rois. Mais dans ces réunions rebaptisées parfois Conseil de service, on y entend qu’une seule parole : il faut faire de l’activité et toujours plus d’activité. Certains parlent même de part de marché, de concurrence avec le privé. Ce sont peut-être les restes des fêtes de nouvel an qui font confondre assistance publique et clinique privées, soins et chiffre d’affaire.


Hôpital Pitié-Salpêtrière (Paris)

On va finir par prendre en grippe Agnès Buzyn

(…) Grippe ou pas grippe, les Urgences sont saturées toute l’année. Et le reste de l’hôpital aussi. Ces 15 derniers jours, les réunions de crise s’enchaînent dans les services. Des dizaines de patients restent aux Urgences pendant des jours en attendant d’avoir un lit. Et du coup, les patients des services sont mis dehors pour libérer des lits...


Hôpital Avicenne (Seine-Saint-Denis)

Victoria aux objets perdus

Martin Hirsch a annoncé que l’AP-HP va mettre en vente son siège de l’Avenue Victoria qui, en plein centre de Paris, devrait lui rapporter une coquette somme. N’allez pas croire que ça va combler le déficit pour renoncer aux réductions d’emplois que prévoit l’AP-HP. Non, l’argent devrait aller dans les poches des boîtes qui vont vendre à l’AP-HP leurs gadgets et programmes informatiques destinés à nous faire marner plus vite… à moins nombreux. Quant à Hirsch, il ira se réfugier dans un nouveau bâtiment de Saint-Antoine. Ça va juste changer les fenêtres sous lesquelles on ira le siffler.

Mots-clés Entreprises , Hôpital