Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 22

Syrie et Irak : les enfants oubliés

22 janvier 2022 Brève Monde

230 enfants de djihadistes, de nationalité française, croupissent toujours avec leurs mères dans des camps de prisonniers situés en Syrie et en Irak. Les appels à les rapatrier qui émanent tant de leurs avocats que d’organisations humanitaires ou de personnalités comme Boris Cyrulnik sont restés pour l’instant lettre morte. L’ancienne ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a indiqué qu’un plan de rapatriement prévoyant le retour de 170 personnes avait été préparé début 2019 mais avait été abandonné par le gouvernement qui craignait d’être accusé de « laxisme » par la droite et l’extrême droite et de perdre des points dans l’opinion. Et vu le déferlement des idées racistes et xénophobes qui se produit à l’occasion de la campagne présidentielle, on peut être assuré que ces enfants sont encore là-bas pour longtemps. L’humanisme du chef de l’État, qui est supposé allier en même temps « fermeté et générosité », a des limites déterminées par les sondages.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.