Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 20

Palestine : l’armée israélienne se lave les mains de la mort de Shireen Abu Akleh

20 mai 2022 Brève Monde

Le département d’enquête criminelle de la police militaire israélienne a décidé de ne pas ouvrir d’information judiciaire sur la mort de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, de la chaine Al Jazeera, abattue d’une balle dans la tête lors d’une opération militaire à Jénine le 11 mai dernier. Selon la direction de la police militaire, il n’y a aucune preuve d’intention criminelle dans cette affaire. Bref, un malheureux incident lié cependant au fait que militaires et policiers israéliens surarmés s’en prennent régulièrement aux habitants des camps de réfugiés de Cisjordanie. Et Shireen Abu Akleh n’est que la dernière en date des victimes de cette politique criminelle dont les responsables restent impunis.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article