Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > septembre > 18

Macron planifie de nouvelles attaques contre les travailleurs immigrés

18 septembre 2022 Brève Politique

Macron court sur le terrain de l’extrême droite en annonçant pour début 2023 une nouvelle loi contre l’immigration. La surenchère xénophobe et raciste bat son plein.

Pour justifier le nouveau tour de vis qu’il programme, Macron a le culot de dire que la France serait trop « généreuse » en aides monétaires, sociales et médicales, qui attireraient les migrants. Quand une grande partie des travailleurs immigrés en France n’ont que le droit de travailler et payer des impôts, mais sont privés de tous les autres car « sans papiers » ! Il veut instaurer des procédures d’expulsion plus expéditives, et exiger pour cela des gouvernements des pays d’origine, sous menace de représailles, plus « d’esprit de coopération pour reprendre les étrangers en situation irrégulière ». Comme il l’a déjà fait depuis quelques mois en réduisant le nombre de visas accordés aux ressortissants des pays du Maghreb, pour punir le manque de coopération de leurs gouvernements aux politiques d’expulsions.

Ce n’est pas que le patronat ait moins besoin de la main-d’œuvre immigrée : ce sont eux qui effectuent les travaux les plus durs, que ce soit sur les chantiers ou ailleurs. Mais la meilleure façon pour le patronat d’imposer à la main-d’œuvre immigrée les pires conditions de travail et les salaires les plus bas, c’est qu’elle reste sans papiers et sans droits.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article