Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 27

Les patrons de presse devant le Sénat : des pince-sans-rire

27 janvier 2022 Brève Société

Le Sénat a lancé une commission d’enquête sur la concentration des médias et ses effets sur la qualité de l’information. Les sénateurs ont donc cité à comparaitre les principaux propriétaires des journaux, des télévisions et des stations radio, à savoir Vincent Bolloré, Bernard Arnault, Mathieu Pigasse, Nicolas de Tavernost et Patrick Drahi, qui à eux cinq possèdent l’essentiel de la presse de ce pays. Les premières auditions relèvent de la farce, Bolloré et Arnault minimisant la taille de leur groupe et leur rôle en leur sein. Et les autres feront sans doute de même. Il n’y a rien à attendre de cette commission, car elle sera bien incapable, à supposer qu’elle le veuille, de stopper la concentration capitaliste au sein des entreprises de presse. Pas plus, par exemple, qu’aux États-Unis les lois anti-trusts n’ont jamais empêché les trusts de prospérer en les contournant. Et il y a bien longtemps que les médias sont devenus une marchandise comme une autre.

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.