Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > janvier > 10

Kazakhstan : les balles contre la colère sociale

10 janvier 2022 Brève Monde

Le doublement du prix de l’essence le 1er janvier dernier a conduit la population travailleuse à descendre dans la rue. Celle-ci connait déjà une vie très difficile et c’est désormais toute une colère sociale qui s’exprime contre le gouvernement.

Le président Tokaïev a appelé la police à tirer sur les manifestants et a fait appel aux forces armées de la région, dont la Russie, pour écraser la contestation dans le sang. Si les occidentaux dénoncent la répression et s’offusquent de l’entrée des troupes russes au Kazakhstan, ce n’est pas par solidarité avec la population, mais pour défendre leurs intérêts économiques et stratégiques. Protestations molles et hypocrites, intérêts de Total et Areva dans le pays exigent. Mais rien ne dit que les calculs des grandes puissances et des petits dictateurs feront taire la colère populaire.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.