Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juillet > 8

Italie : la chasse aux pauvres

8 juillet 2022 Brève Monde

Après avoir supprimé des centaines de milliers d’emplois pendant la période des restrictions liées à la crise sanitaire, les patrons italiens se plaignent de la pénurie de main-d’œuvre, notamment dans le tourisme et l’hôtellerie. Ceci en raison des conditions de travail et des bas salaires dans ces secteurs. Aussi, pour pousser les bénéficiaires du Revenu de citoyenneté (dont 1 million sur 3,2 millions sont considérés comme « employables ») à accepter n’importe quel emploi, il est prévu que ceux-ci perdront cette indemnité après le refus de deux propositions d’emploi, situé pour le premier à moins de 250 kilomètres de leur domicile, et pour le deuxième dans toute l’Italie. Et, depuis un amendement voté par la très grande majorité des députés lors de la présentation de la loi de Finances, désormais les patrons pourront signaler eux-mêmes aux Centres pour l’emploi ceux qui refuseront le travail qu’ils proposent.

Pour pouvoir toucher en moyenne 500 euros par mois, les conditions d’attribution du revenu de citoyenneté empirent chaque année. Loin de supprimer la pauvreté, c’est surtout un moyen de gouverner les pauvres.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.