Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 11

États-Unis : Trump pointé du doigt dans l’assaut du Capitole… mais s’en moque

11 juin 2022 Brève Monde

La commission d’enquête parlementaire sur l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021 a remis ses premières conclusions. Comme on pouvait s’y attendre, elle implique directement Donald Trump dans les scènes de violence qui se sont produites à l’intérieur des bâtiments du Congrès ce jour-là et qui ont fait cinq morts, sans compter quatre suicides ultérieurs liés à l’évènement. Mais de cela l’ancien président américain, qui continue d’affirmer que « l’élection lui a été volée », s’en moque. Car il sait d’abord que le Sénat, contrôlé par ses amis Républicains, ne suivra jamais la Chambre des représentants dans sa mise en accusation et ensuite qu’aux élections de mi-mandat de novembre prochain, ses amis politiques ont de bonnes chances de l’emporter en annulant dans la foulée toute poursuite contre lui. Bref, aux États-Unis, lorsqu’on est ancien président, et qui plus est multimilliardaire, la justice vous rattrape lentement. À supposer même qu’elle parvienne à vous rattraper.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.