Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juin > 30

Batteries électriques : le péril jaune ?

30 juin 2021 Brève Politique

Macron vient d’annoncer que la société sino-japonaise Envision allait investir deux milliards d’euros pour monter une usine de batteries dans la région de Douai. Celle-ci fournirait Renault. Ce projet pourrait entraîner la création de 1 000 emplois dans une région sinistrée par le chômage. Au delà de Macron, plusieurs politiciens locaux se félicitent donc chaudement. Mais d’autres voix s’élèvent contre cette « invasion » de capitaux chinois. L’hebdo économique Challenge évoque par exemple « un danger mortel » (sic) pour l’industrie française de l’automobile.

Bref, ils nous font le coup du fameux « péril jaune ». Il est vrai que les rapports de force ont changé depuis l’époque où la France et l’Angleterre envoyaient des canonnières bombarder les ports chinois pour obliger la Chine à accepter l’importation de leurs marchandises sans que ça soulève l’indignation dans les pays occidentaux. 

La production est aujourd’hui mondialisée, qu’on le veuille ou non, et il serait absurde de vouloir maîtriser toutes les technologies et fabriquer de tout dans tous les pays, voire de fermer les frontières. Mais, dans le cadre du système capitaliste, la répartition ne se fait qu’en fonction du profit, de façon désordonnée, alors qu’elle devrait être planifiée dans l’intérêt des populations.

Imprimer Imprimer cet article

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.