Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 110, janvier 2017 > « En marche » ou sur routes, les cars Macron ?

« En marche » ou sur routes, les cars Macron ?

Vorwärts !

Mis en ligne le 26 janvier 2017 Convergences Société

Macron s’est inspiré de la libéralisation des lignes régulières intérieures d’autocar en Allemagne en 2013. À l’époque aussi, on promettait que la sacro-sainte concurrence permettrait la création de 10 000 emplois dans ce secteur, ainsi que des prix défiant toute concurrence. Si la guerre des prix a bien eu lieu entre les opérateurs, cette dernière est terminée. En effet, comme c’était prévisible, un nouveau monopole a émergé de cette guerre des prix : Flixbus, qui détient 90 % du marché outre-Rhin. Quant aux emplois, on peut toujours attendre. Flixbus dit embaucher 1 000 personnes… dans toute l’Europe ! L’entreprise prétend aussi faire travailler « plusieurs milliers de personnes », là aussi au niveau européen, dans les entreprises sous-traitantes. Si bien que, si concurrence il y a, ce n’est plus entre opérateurs pour proposer les prix les plus bas, mais bien entre sous-traitants pour proposer les conducteurs les moins chers à un donneur d’ordres unique. On comprend facilement que cette activité n’attire plus autant les conducteurs d’autocars.

Toni ROUVEL

Mots-clés :

Imprimer cet article Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 110, janvier 2017

Mots-clés