Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > juin > 8

Salades grecques

8 juin 2015 Brève

Le bras de fer continue entre les institutions de l’Union européenne et le gouvernement grec : les créanciers réclament une hausse de la TVA à 11 % sur les produits de base comme l’alimentation et jusqu’à 23% pour l’énergie. Ils exigent aussi de nouvelles coupes dans les retraites, notamment en supprimant les primes accordées aux retraités les plus pauvres. Un plan d’austérité encore plus drastique que ceux imposés aux gouvernements précédents. Cependant, cette fois le premier ministre Tsipras leur a tenu tête et n’a pas cédé. Un joli pied de nez à la face des décideurs de l’Union européenne.

Mais s’il tient à rembourser la dette, il faudra prendre l’argent là où il se trouve, dans les poches des armateurs grecs milliardaires ou de la richissime église orthodoxe. Cela, Tsipras le repousse pour l’instant aux calendes grecques.

Imprimer cet article Réagir à cet article