Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mai > 16

Quand la rentabilité fait dérailler

16 mai 2016 Brève Entreprises

Après trois ans d’instruction, l’enquête sur les causes de l’accident de ferroviaire de Brétigny touche à sa fin. À l’époque, Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, déclarait que celle-ci collaborerait avec la justice pour faire toute la lumière sur ce drame.

Or les juges ont pu constater des « communications très tardives et parcellaires de pièces », « des suspicions de préparation de faux documents », et des « préparations d’entretiens ».

Un double discours qui n’étonne pas les cheminots, premiers témoins du délabrement du réseau, causé par la course à la rentabilité.

Ils se mobilisent d’ailleurs ce mercredi contre le décret-socle, adaptation ferroviaire de la loi travail, qui serait une nouvelle dégradation des conditions de travail.

Mots-clés :

Imprimer cet article Réagir à cet article