Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2014 > novembre > 3

Non à la répression à La Poste !

3 novembre 2014 Brève

La direction de La Poste a engagé une procédure pour la révocation de Yann Le Merrer, militant syndical à Sud Poste. C’est évidemment sa participation à la grève des postiers du 92, qui a duré de février à juillet 2014, qui est visée. Une grève dont le bilan répressif est déjà sans précédent : mises à pied, procédures de licenciement, etc. En sanctionnant des militants pour faits de grève, La Poste cherche à intimider tous les grévistes et, au-delà, tous les agents qui ne sont pas prêts à accepter les restructurations à répétition.

Un rassemblement de protestation a eu lieu jeudi 30 octobre. De 13h30 à 20h30, à l’occasion du Conseil de discipline de Yann, à Montrouge, environ 200 personnes ont manifesté leur soutien.

Parmi eux, beaucoup de postiers de la région parisienne à qui les grévistes du 92 avaient rendu visite durant la grève. Ces liens de solidarité ont été acquis dans la lutte et seront encore nécessaire pour empêcher la révocation.

Aucune sanction contre Yann !

Imprimer cet article Réagir à cet article