Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > mars > 2

Les travailleurs grecs dévalisés

2 mars 2015 Brève

La semaine dernière, alors que Syriza abandonnait sa promesse d’augmenter le salaire minimum de 580 euros à 751 euros, l’office statistique Eurostat a publié une étude qui révèle que la Grèce est le seul pays européen où le salaire minimum n’a pas augmenté depuis 2008 : il a au contraire baissé de 14 % !

C’est un des résultats des politiques anti-ouvrières appliquées à outrance dans ce pays. Et les dirigeants européens ont le culot de dénoncer « les Grecs » qui, selon eux, vivraient au-dessus de leurs moyens ! Voilà avec quoi sont payés aux banquiers les intérêts de la fameuse dette grecque !

Imprimer cet article Réagir à cet article