Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > novembre > 30

La Sncf prolonge l’injustice pour les Chibanis

30 novembre 2015 Brève

La Sncf a décidé de faire appel du jugement de septembre dernier, qui la condamne à verser des réparations à 800 cheminots d’origine marocaine. Ces Chibanis (« cheveux blancs » en arabe) accomplissaient les travaux les plus durs et étaient victimes de discriminations sur tous les plans : carrière bloquée et retraites au rabais (350 € mensuels pour certains !).

Après 15 ans de procédures, la décision de justice était une juste réparation. Ce nouvel appel de la Sncf montre que les recours en justice ne sont pas suffisants pour mettre fin aux discriminations. Si on veut que ce soit au tour des patrons de se faire des cheveux blancs, seule la lutte collective peut imposer immédiatement qu’à travail égal, les conditions de travail et les salaires soient égaux.

Mots-clés :

Imprimer cet article Réagir à cet article