Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > octobre > 10

L’aide aux licencieurs

10 octobre 2016 Brève Entreprises

La direction et les actionnaires d’Alstom ont été entendus. A l’approche de la présidentielle, le gouvernement va dépenser pas moins de 770 millions de commandes publiques afin nous dit-on d’éviter (au moins le temps d’une élection) la fermeture annoncée de l’usine de Belfort.

L’État va, entre autres, commander 15 TGV pour la ligne Bordeaux-Marseille, sur laquelle les trains ne peuvent pas rouler à grande vitesse, quitte à les payer deux fois plus cher que des rames classiques.

Les bénéfices de la multinationale Alstom sont florissants, il n’y a aucune raison pour que l’Etat lui verse des millions d’argent public.

Face aux fermetures et licenciements annoncés, il faut imposer aux patrons de prendre sur leurs profits pour maintenir les emplois.

Mots-clés : |

Imprimer cet article Réagir à cet article