Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > mars > 2

Emprunts toxiques : une belle hypocrisie de l’État

2 mars 2015 Brève

Avec la hausse du franc suisse, les intérêts annuels que doivent payer certains hôpitaux ou collectivités territoriales victimes d’emprunts « toxiques » sont montés jusqu’à 25 %, soit des taux plus de huit fois supérieurs à ce qui se pratique aujourd’hui !

L’État a créé un fonds de soutien, très insuffisant, pour effacer cette toxicité, même s’il vient d’être doublé. Mais, pour toucher ces aides, l’emprunteur doit renoncer à poursuivre en justice... l’État, qui a pris la succession de la banque Dexia, principale créatrice de ces emprunts et mise en faillite en 2011.

L’aide conditionnelle de l’État-banquier n’est en aucun cas un cadeau !

Imprimer cet article Réagir à cet article