Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2014 > septembre > 15

Ebola : les victimes sont aussi celles du capitalisme

15 septembre 2014 Brève

Le nombre de morts dus au virus Ebola continue de s’accroître en Afrique de l’Ouest, région par ailleurs ravagée par les guerres civiles et la corruption. Dans un récent rapport, l’Organisation Mondiale de la Santé tire la sonnette d’alarme : elle estime qu’il faudrait débloquer 600 millions de dollars en urgence pour faire face à l’épidémie et tenter de sauver des milliers de personnes.

Mais du côté des grandes puissances occidentales, on se contente de discours et, au mieux, de quelques mesures symboliques comme l’envoi de matériel, laissant les ONG sur place se débrouiller comme elles peuvent avec la prise en charge des malades et l’aggravation de la situation.

Imprimer cet article Réagir à cet article