Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > mars > 23

Dieu, patrie, canon et pognon !

23 mars 2015 Brève

Benyamin Netanyahou a remporté les élections au parlement israélien. Il reste donc à la tête du gouvernement et va même former une coalition avec ses alliés d’extrême droite. Après les massacres qu’il a perpétrés à Gaza l’été dernier, Nethanyahou a mené, à coups de clips publicitaires, une campagne « sécuritaire » basée sur le racisme, la peur et le maintien d’un état de guerre permanent.

Son but est de détourner les classes populaires israéliennes de leurs vrais problèmes : les inégalités qui ne cessent de se creuser. L’inflation explose, un tiers des enfants vivent sous le seuil de pauvreté, de nombreux jeunes n’ont pas accès à un logement. Par contre les plus riches, eux, ont vu leur fortune augmenter de 18% en quelques années.

Les travailleurs israéliens, au contraire, n’ont rien à gagner à la politique d’oppression et de guerre menée par leur gouvernement. Ils ont bien plus d’intérêts communs avec les travailleurs arabes de Palestine ou des pays voisins qu’avec leurs patrons et leurs gouvernants.

Imprimer cet article Réagir à cet article