Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > février > 2

À tout problème, son préfet

2 février 2015 Brève

À faire un tour sur le site « stop-djihadisme.gouv », mesure phare du plan Valls contre le terrorisme, on se demande si ce n’est pas le gouvernement qu’on devrait inculper pour incitation à la haine. Après une vidéo digne de Call of Duty, où des images de cadavres défilent sur fond de chants psalmodiés entremêlés de bruitages de films de zombies, sont dispensés des avertissements sur l’horreur de la situation syrienne. Enfin, un numéro vert suivi de « Vous avez des doutes ? Vous êtes inquiet pour un proche ? »… Un bel appel à la dénonciation, sous prétexte d’aider toute famille « inquiète pour son enfant ». Mais si nous manifestons pour dénoncer les horreurs des bombardements français ou américains en Irak, en Afghanistan, en Libye, qui sont largement responsables du développement du djihadisme, c’est leur police que messieurs les préfets envoient contre nous.

Imprimer cet article Réagir à cet article