Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 86, mars-avril 2013

À l’usine PSA de Saint-Ouen, l’annonce des 0 % d’augmentation ne passe pas !

Mis en ligne le 18 mars 2013 Convergences Entreprises

Depuis la visite de nos camarades d’Aulnay en grève, un certain mécontentement envers la direction se fait sentir. Le 5 février, des rassemblements organisés par la CGT contre les accords dits de « performance » que PSA voudrait nous imposer ont rassemblé plus d’une centaine de personnes sur les 3 équipes. Ces rassemblements ont débordé largement sur la pause, malgré la pression des chefs venus dire qu’ils notaient les noms. Puis le 20 février, à l’annonce qu’il n’y aurait aucune augmentation générale des salaires cette année, nous sommes une soixantaine en équipe B à nous être rassemblés à la cafétéria, puis 25 d’entre nous sont montés voir la direction. Le message était simple : puisqu’il n’y a pas d’augmentation générale, on veut des augmentations individuelles pour tous ! Le DRH s’était enfermé à clé avant notre arrivée, preuve s’il en faut qu’ils craignent notre colère ! La semaine suivante, le même rassemblement en équipe A réunissait 30 personnes. Nombreuses sont les réactions de colère depuis l’annonce des 0 % : refus de ramasser les chutes tombées accidentellement d’un wagon, du coup les chefs ont dû le faire ; refus d’aller boire le café offert par la direction le jour où le chauffage est tombé en panne. Commentaires : « avec leurs 0 % ils peuvent toujours attendre ! ».

N.G.

Mots-clés :

Imprimer cet article Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 86, mars-avril 2013

Mots-clés