Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2015 > novembre > 30

À Cayenne, pour se soigner, c’est le bagne

30 novembre 2015 Brève

Selon AIDES (association de lutte contre le sida), La Guyane est le département français le plus touché par l’infection au VIH. Les taux de contamination sont très au-dessus de la moyenne, les taux de dépistage y sont faibles et les diagnostics souvent établis trop tardivement.

L’une des raisons est que de nombreux malades ont des difficultés à accéder aux soins spécialisés à Cayenne du fait des nombreux barrages de police qui empêchent les Français sans état civil et les étrangers de s’y rendre.

L’État policier français est directement responsable de la propagation d’une épidémie mortelle.

Imprimer cet article Réagir à cet article